Les fonctions itératives : intérêt et utilisation

Julie Guide Mis à jour le : 4 janvier 2021 méthode Laissez un commentaire

Ces articles sur Power BI sont initialement publiés sur le blog de notre partenaire KPI consulting ici.

Pas de longue définition des fonctions itératives ici, passons directement à la pratique.

Dans Excel

Si vous disposez d’un tableau avec une colonne Quantité et une colonne Prix unitaire, comment feriez‐vous pour déterminer le montant total de vos ventes ?

  • Certains diront qu’ils ajoutent une colonne dans laquelle ils multiplient sur chaque ligne la quantité par le montant, puis qu’ils font la somme de cette colonne.

Alors oui, c’est une possibilité, mais plutôt longue, si le tableau est lui‐même très long, et cela fait stocker beaucoup d’information dont vous n’auriez pas besoin.

Somme Excel 1Somme Excel 2
  • D’autres me diront : j’utilise la fonction SOMME de cette façon.
Somme iter excel

Vous auriez alors raison, et vous êtes en train d’utiliser une fonction itérative.

Vous l’avez donc compris, une fonction itérative vous permet de réaliser un calcul de façon itératif, c’est‐à‐dire pour chaque ligne de votre base de données.

Ok, mais alors, dans Power BI, qu’est‐ce qu’on fait avec les fonctions itératives ?

Surtout, on évite d’ajouter des colonnes et on met en place des fonctions itératives. En plus, avec la puissance du cube, le calcul se fera suivant l’angle d’attaque que vous choisirez dans vos visuels (par pays, par catégorie de produit, par vendeur, …. C’est vous qui faites varier, selon votre modèle de données).

Les fonctions itératives ont toutes le même principe : vous fournissez, une table, puis l’expression que vous souhaitez y calculer.

Par exemple ici, on emploiera la fonction SUMX.

fonctions itératives SUMX

SUMX, COUNTX, AVERAGEX, PRODUCTX, RANKX, …. A vous de choisir selon vos besoins.

Et pour aller plus loin avec les fonctions itératives ?

Et si on souhaite connaitre rapidement le nombre de lignes pour lesquelles le Chiffre d’affaires dépasse le chiffre d’affaires moyen, rien de plus simple !

Voilà comment y parvenir en 2 étapes :

  • Calculer le chiffre d’affaires moyen de nos données
    On utilise alors la fonction AVERAGEX :
AverageX
  • Calculer le nombre de lignes pour lesquelles le chiffre d’affaires moyen est dépassé.
    Pour obtenir le résultat, il nous suffit de personnaliser le Tableau
CA moyen 1CA moyen 2

/!\ Ne tombez pas dans le panneau : si vous ne variabilisez pas votre CA moyen, et que vous l’incluez dans l’itération, le CA moyen sera pour chaque itération égal au CA : votre formule ne fonctionnera pas.

Et vous l’avez compris, grâce à la puissance du cube, tout ceci se calcule dynamiquement en temps réel, selon le contexte que vous affichez.

    Découvrez nos formations autour de Power BI et de la Business Inteligence

    Partager cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.